Parfois, on a l’impression que l’obscurité et le désespoir sont partout autour de nous. La maladie, le stress au travail et dans les relations, et la recherche permanente du bonheur peuvent nous accabler et nous donner l’impression qu’il n’y a pas d’espoir.

Heureusement, j’ai eu l’occasion d’apprendre de mon professeur spirituel. Grâce à lui, j’ai lentement compris que je ne suis pas mon corps… et que, par conséquent, les efforts pour satisfaire les sens ne peuvent apporter qu’un bonheur temporaire. Ma véritable essence est l’âme spirituelle.

En tant qu’âme spirituelle – partie intégrante de Dieu – je sais que le bonheur véritable et durable vient du fait d’avoir un lien avec Dieu. La façon la plus simple de le faire est d’entendre et de dire les Saints Noms de Dieu par des techniques comme la respiration Gauranga et la méditation japa.

Qu’est-ce que la méditation Japa ?

La méditation de mantras est le chant personnel de mantras transcendantaux. Ces mantras, qui sont les Saints Noms de Dieu, ont la capacité de soulager votre esprit des tensions de ce monde et vous aident à vous concentrer sur Dieu. Un mantra que j’ai appris et que je dis chaque jour est “Gopala Govinda Rama Madana Mohana”. En disant ce mantra à haute voix, vous faites appel à vos sens de la parole et de l’ouïe, ce qui amène votre esprit à se concentrer sur le mantra.

La méditation Japa pousse la méditation du mantra un peu plus loin en introduisant des perles. L’utilisation de perles incorpore le sens du toucher à notre méditation. Selon les enseignements védiques, plus vous impliquez de sens dans la méditation, plus les effets des mantras deviennent puissants.

De plus, le fait de chanter sur des perles fait appel à notre désir inhérent de toucher ou de tripoter quelque chose, et transforme cette tendance en quelque chose de spirituel. Lorsque nous touchons chaque perle, nous disons le mantra à haute voix. “Gopala Govinda Rama Madana Mohana”. Ensuite, on passe à la perle suivante et on répète le mantra.

En continuant à faire la méditation japa, vous remarquerez que votre esprit commence à se concentrer sur les mantras. Les autres soucis ou préoccupations s’estompent. C’est le pouvoir purificateur de ces mantras ; ils vous aident à vous connecter à Dieu et à oublier les soucis et les problèmes de ce monde. Lorsque vous commencez la méditation japa, ne vous préoccupez pas du nombre de mantras que vous chantez. C’est plutôt la qualité et la concentration de chaque mantra qui est la plus bénéfique.

Quand pratiquer la méditation Japa ?

Il est recommandé de pratiquer la méditation japa dès le réveil le matin et également avant de s’endormir le soir.

Le matin

Au premier réveil, votre esprit est le moins encombré de toute la journée. Faire le japa dès le matin permet de se concentrer davantage sur la méditation sans que les pensées de ce qu’il faut accomplir ce jour-là n’interrompent autant.

Le japa du matin permet également de s’assurer que, peu importe à quel point votre journée devient occupée ou folle, vous savez que vous avez pu passer un certain temps à vous concentrer sur Dieu. La méditation du matin est un bon moyen de démarrer votre journée de façon transcendantale, en vous faisant sentir plus positif et plus heureux.

Le soir

La nuit, c’est un peu le contraire. Vous avez probablement passé une journée où vous n’avez pas pu vous concentrer tout votre temps sur les mantras ou sur Dieu. En fait, vous avez peut-être été bombardé par des choses que vous devez accomplir, ou par des soucis et du stress tout au long de la journée.

C’est pourquoi la méditation japa, le soir ou avant de se coucher, est importante. Elle vous permet de vous reconnecter avec Dieu et de laisser vos soucis derrière vous. Vous viderez votre esprit de tout ce désordre et lui permettrez de se concentrer sur Dieu pendant votre sommeil, ce qui vous permettra de vous reposer paisiblement et de vous réveiller plein d’énergie, en attendant avec impatience votre méditation japa du matin.

Le matin et la nuit, cependant, ne sont pas les seuls moments où l’on peut faire de la méditation japa. Chaque fois que les choses commencent à s’accumuler, prendre une pause de 5 à 10 minutes pour s’asseoir tranquillement ou marcher et faire du japa sont de bons moyens de se reconnecter avec Dieu et de se mettre dans le bon état d’esprit pour s’attaquer à ses tâches quotidiennes.